Vous etes ici : Les Faucheurs Volontaires d'OGM / Article en lecture

 


  • AGENDA

  • Analyses
  •   ARTICLE EN LECTURE

     
    DOCUMENTS

    Le 18-09-2017 / 08.30      





    DESTRUCTION DE SOJA TRANSGÉNIQUE À ST NAZAIRE

    OGM. Cinq faucheurs entendus

    Hier matin, cinq membres du collectif des faucheurs volontaires d'OGM étaient convoqués à la gendarmerie de Rostrenen pour être entendus. Des militants sont venus les soutenir.

    En juillet 2016, cinq membres du collectif des faucheurs volontaires d'Organismes génétiquement modifiés (OGM) du secteur du Kreiz-Breizh auraient participé avec un groupe d'une quarantaine d'autres militants à la destruction de 3.000 t de soja transgénique, sur le port de Saint-Nazaire (44). Ceux-ci avaient été convoqués hier matin à la gendarmerie de Rostrenen.

     

    Ni réponse, ni prise d'ADN

     

    Le groupe de cinq faucheurs était accompagné par un comité de soutien constitué d'une vingtaine de personnes. « Avant cette opération anti-OGM, des analyses avaient été effectuées prouvant la présence d'OGM, explique un des faucheurs. Ces produits proviennent de trois pays d'Amérique du Sud, Argentine, Paraguay et Brésil. Plus de trois millions de tonnes sont déchargées sur trois ports bretons : Brest (29), Lorient (56) et Saint-Nazaire. La plupart reste en Bretagne, premier producteur de porc en France. Nous avons des témoignages de conséquences sanitaires catastrophiques sur les populations, comme les enfants mal formés, par rapport à cette monoculture. » Au cours de leur audition, les cinq faucheurs volontaires ont accepté de donner leur identité, mais ils ont opposé un refus de réponse aux questions et à une prise d'ADN.

    Procès à Guingamp : appel à soutien

    Pendant cette manifestation bon enfant, les faucheurs ont fait part d'un procès qui va se dérouler le vendredi 20 octobre prochain à Guingamp, concernant sept de leurs camarades. Ils sont accusés d'avoir rendu impropres à la vente des lots de bidons d'herbicide dans plusieurs magasins. « Ces bidons contenaient du glyphosate potentiellement cancérigènes », ont-ils indiqué. Ils appellent au soutien de la population, à partir de 8 h 30 devant le tribunal de Guingamp.

     

    http://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/rostrenen/ogm-cinq-faucheurs-entendus-31-08-2017-11645709.php

     

     

     

     

    Mentions legales du site faucheurs-volontaires.fr

    NOUS CONTACTEZ PAR MAIL