Vous etes ici : Les Faucheurs Volontaires d'OGM / RESEAUX ANTI-OGM / NOS ALLIES - LES SOUTIENS / Fondation Sciences Citoyennes /

 


  • C'Acteurs pas cobayes

  • Pièce&Maind'Œuvre

  • Position de GreenPeace

  • Position de la Conf'

  • Position des Amis de la Terre

  • Position d'Attac

  • Position de RSP

  • Combat contre Monsanto

  • Le réseau des Biocoop

  • Les Semeurs

  • Nature & Progrès

  • Le secteur de l'Agrobiologie

  • Les Communautés de l'Arche

  • Les Désobéissants

  • Les Peuples Autochtones

  • Les Situationistes

  • Campagnes sans OGM

  • Fondation Sciences Citoyennes

  • Inf'OGM

  • Res'OGM
  • FONDATION SCIENCES CITOYENNES

     
    DOCUMENTS


    17-04-2014 / 18.54
    UNE PRESSE SCIENTIFIQUE SOUS INFLUENCE : L’EXEMPLE DE L’éTUDE SUR LE MAïS OGM NK603

    Une presse scientifique sous influence : l’exemple de l’étude sur le maïs OGM NK603

    Samedi 30 novembre 2013

    Communiqué de la Fondation Sciences Citoyennes

    En septembre 2012, Gilles-Eric Séralini (GES) et son équipe publiaient dans Food and Chemical Toxicology (FCT), une grande revue scientifique internationale, la plus longue étude de toxicologie (2 années) jamais réalisée sur un maïs génétiquement modifié (NK603) ainsi que sur l’herbicide Roundup auquel ce maïs a été rendu tolérant [1], deux produits de l’entreprise Monsanto. S’est alors engagée à l’encontre de Séralini une campagne de dénigrement d’une violence extrême, cherchant non...

     
    1

     

     

     

     

    Mentions legales du site faucheurs-volontaires.fr

    NOUS CONTACTEZ PAR MAIL